Dexway Magazine Français B1 – Édition 5

À BICYCLETTE

Quand on partait de bon matin quand on partait sur les chemins à Bicyclette… Nous étions quelques bons copains y avait Fernand y avait Firmin y avait Francis et Sébastien et puis Paulette on était tous amoureux d’elle on se sentait pousser des ailes à Bicyclette… Sur les petits chemins de terre on a souvent vécu l’enfer pour ne pas mettre pied à terre devant Paulette…
Elle vous dit quelque chose cette chanson d’Yves Montand ? Dorénavant vous pourrez la fredonner quand vous vous promènerez ou quand vous irez au travail à bicyclette. La bicyclette, qu’on appelle aussi un vélo est un moyen de transport écologique et bénéfique pour la santé. Si vous n’avez pas une minute pour faire du sport optez pour aller au travail en vélo, vous garderez la forme car le vélo est bon pour le cœur, il fait travailler presque tous les muscles du corps et facilite la circulation. Pour se déplacer en ville, le vélo est très pratique, rapide et il ne pollue pas. De plus il y a de plus en plus de pistes cyclables ce qui rend ce moyen de transport beaucoup plus sécurisé. En ce qui concerne les places de parking, les cyclistes n’ont aucun problème pour garer leurs vélos et arrivent moins stressés au travail que s’ils étaient venus en voiture.

L’HIVER

L’hiver est l’une des quatre saisons. L’hiver commence le 21 ou le 22 décembre et se termine le 21 mars.

En France, l’hiver est la saison la plus froide.

Les jours sont plus courts et les nuits plus longues. Lorsqu’il neige, c’est l’occasion pour faire de la luge, construire un bonhomme de neige ou faire des batailles de boules de neige. Pour les amateurs de poudreuse, c’est le bon moment pour aller skier.

Quand on pense à l’hiver on pense au Père Noël qui vient du pôle Nord dans son traineau et qui descend par la cheminée pour déposer les cadeaux aux enfants. N’oublions pas que l’hiver a des bienfaits sur notre corps et notre esprit. En effet, le froid diminue la tension, raffermit le corps, lutte contre les maux de tête et les douleurs.

De plus, le froid nous fait brûler plus de calories donc pas besoin de faire régime, et surtout pas pendant les fêtes ! Bref, l’hiver est bon pour le moral !

FÈS

La ville de Fès est l’une des plus grandes villes du Maroc. Elle est classée au patrimoine mondial par l’Unesco.

Sa médina est la plus vieille et la plus grande du monde : vous y découvrirez ses remparts, ses mosquées, ses rues étroites, ses souks… Fès est la capitale de l’artisanat : le cuir est une tradition qui se transmet de père en fils. Vous y trouverez aussi de magnifiques objets en céramique.

N’hésitez pas à partir avec un guide lors de votre première visite, vous risqueriez de vous perdre dans cet immense labyrinthe. Sur place vous pourrez goûter à une des meilleures cuisines du monde.

Dans les rues de Fès, vous pourrez trouver de nombreux souvenirs tels que des poteries, des tissus, des babouches, des objets en bois, des vêtements typiques… Amusez-vous à marchander, vous obtiendrez les meilleurs prix. Les langues officielles au Maroc sont l’arabe et l’amazighe. Le français reste très présent, ce n’est pas une langue officielle au Maroc mais on l’utilise dans les domaines de l’économie, du tourisme, des études supérieures scientifiques et technique. Le français est enseigné dès l’école primaire jusqu’à l’université.

LA BOUILLABAISSE

 
En France, chaque région à ses propres traditions culinaires et offre une grande variété de plats vraiment délicieux. Aujourd’hui nous partons à Marseille dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur à la découverte de la recette de la bouillabaisse. Il s’agit d’un plat traditionnel de poisson originaire de la Grèce Antique. Il est composé d’une soupe de poisson que l’on peut manger avec des croutons de pain à l’ail. Elle est accompagnée de rouille qui est une sauce provençale épicée, de poissons entiers et de pomme de terre.

Voici la recette pour 4 personnes :

– 3 kg de poissons (selon arrivage) : rascasse, Saint-Pierre, galinettes, vives, baudroie – 700g de poissons de soupe – 3 pommes de terre – 3 tomates – huile d’olive – ail – oignons – fenouil – persil – safran – sel, poivre.

Faites dorer à feu vif dans l’huile d’olive l’oignon, l’ail et les tomates. Ajoutez-y les poissons de soupe, nettoyés et tronçonnés et remuez pour obtenir une consistance de pâte pendant environ 15 mn. Ajoutez de l’eau bouillante, et laissez bouillir au moins 1 heure. Ajoutez fenouil, persil, sel et poivre. Passez à la moulinette, puis au chinois. Rajoutez les pommes de terre crues coupées en grosses tranches, puis les poissons en commençant par les plus gros. Laissez bouillir 20 mn. Rajoutez les galinettes et laissez encore 5 mn. Une fois la cuisson terminée, retirez les poissons, les pommes de terre, salez, poivrez, safranez et disposez sur les plats de service. Servez avec de la rouille et des croûtons frottés à l’ail. Vos invités vont se régaler !

LA TOUR EIFFEL

 
Elle doit son nom au célèbre ingénieur Gustave Eiffel. Elle a été construite à l’occasion de l’Exposition Universelle qui fêtait les 100 ans de la Révolution française et inaugurée le 31 mars 1889, la Tour Eiffel reste le monument le plus haut du monde pendant 41 ans avec ses 313,2 mètres de hauteur à l’origine. Chaque année, elle accueille près de 7 millions de visiteurs. Actuellement elle mesure 324 mètres. Elle est composée de 3 étages : le premier étage dispose d’un restaurant qui s’étend sur deux niveaux et il offre une vue panoramique sur Paris d’un côté et une vue de l’intérieur de la tour de l’autre côté. Le deuxième étage offre la meilleure vue et vous invite à venir déjeuner dans le célèbre restaurant Le Jules-Verne. Le troisième étage est accessible uniquement par ascenseur et peut supporter jusqu’à 400 personnes et offre une vue imprenable de Paris. Le soir, la Tour Eiffel est régulièrement illuminée et offre des spectacles de lumières inoubliables. Elle vous fera vivre des moments magiques en famille, entre amis ou en solitaire.

LE SLAM

Une cuillerée de rap, une pincée d’argot et un filet de poésie, mélangez le tout et vous obtenez du slam. Le slam trouve son origine à Chicago dans les années 90. Son inventeur, Marc Smith, organise des concours de poésie dans un bar en 1986. Ce bar s’appelle Le Green Mill. Le spectacle à l’origine du mouvement slam s’appelait « Uptown Poetry Slam ». Il était divisé en trois parties : Une partie musicale, une performance de poète invité et le tournoi de poésie, le poetry slam. En France, le slam apparaît tardivement, cependant en 1995, on entend parler de réunions entre poètes, rappeurs et performeurs dans un bar de Pigalle appelé le Club Club. En 1998, grâce à la sortie du film Slam de Marc Levin, le mouvement est médiatisé à Paris et sa banlieue. Le mouvement n’a pas de mal à se développer dans les autres provinces. On peut citer les grandes villes comme Lille, Nantes, Tours, Reims… En 2004, des rencontres Slam sont organisées un peu partout en France. En 2006 le premier album de Grand Corps Malade, slameur plusieurs fois vainqueur des tournois Bouchazoreill’slam, apporte un coup de projecteur supplémentaire sur le mouvement français en pleine expansion. Vous vous demandez certainement ce qui est dit dans les textes de nos slameurs ? Eh bien, les slameurs qui pour certains sont de vrais poètes sont libres de travailler sur n’importe quel thème : le bonheur, l’amour, la société, les témoignages personnels.