Dexway Magazine Français B2 – Édition 2

OUI POUR LA VIE

Un an, c’est le temps que durent les préparatifs d’un « grand » mariage en France. Et ce n’est pas de trop ! En effet la liste est longue. Vous ne pouvez pas dire oui à votre partenaire et vous marier la semaine qui suit à moins que ça ne se fasse dans l’intimité. Non ! Si vous voulez un mariage en grande pompe vous allez certainement devoir attendre un an pour une réservation dans le lieu auquel vous aviez songé. Il faudra ensuite contacter la mairie pour fixer la date du mariage. La liste des invités est souvent très longue : entre votre famille, celle de votre partenaire, vos amis, les siens, les amis de vos parents, etc., il faudra aussi s’y prendre à l’avance pour prévenir le restaurant et faire le plan de table.
Et le vin d’honneur ? On fait une autre liste pour le vin d’honneur auquel assistera toutes les personnes qui vont au repas et celles que vous aurez invitées juste pour le vin d’honneur. Il peut se dérouler au même endroit où vous avez décidé de célébrer votre mariage ou pourquoi pas ailleurs. On envoie tous les faire-part aux invités à l’avance bien sûr pour pouvoir confirmer la réservation au restaurant et choisir son menu ainsi que la pièce montée.

Six mois avant le mariage il est déjà temps de penser à la robe de mariée de madame et au costume de monsieur car les essayages sont nombreux. Il faudra bien sûr se fixer un budget ou pas selon la grosseur de votre porte-monnaie, déposer votre liste de mariage dans un grand magasin ou dans une agence de voyage, penser au thème du mariage (et oui, le mariage a bien changé en France et maintenant on peut le personnaliser), aux dragées, au bouquet de fleur, au Disc-jockey, au photographe et au plus important bien sûr : les alliances. La seule chose que vous n’aurez pas à organiser c’est votre enterrement de vie de jeune homme ou de jeune fille, c’est votre témoin qui s’en chargera et vous fera passer une journée inoubliable selon les dires…

Dans votre pays comment se déroule un mariage ?

Quelles sont les différences avec la France ?

LES JEUX OLYMPIQUES DE LONDRES

 Les Jeux olympiques de Londres font partis des principaux évènements qui ont marqué les français en 2012. Cette année parmi les villes proposées c’est Londres qui a accueilli les Jeux olympiques d’été en 2012. Depuis quand existent les Jeux olympiques ? On les situe dans la Grèce Antique du VIIIe siècle av. J.-C. au Ve siècle après J.-C. et ils ont été rénovés en 1894 par le baron Pierre de Coubertin, fondateur du CIO (Comité International Olympique). Dans l’Antiquité, la première épreuve était la course de chevaux. Ensuite il y avait les épreuves gymniques et parmi elles dans l’ordre : le lancer du disque, le lancer du javelot, le saut en longueur, la course à pied et la lutte. Il y a aussi différentes courses et les épreuves lourdes telles que la lutte et d’autres disciplines plus brutales. Lors de la restauration des Jeux olympiques la plupart des épreuves ont été conservées : les épreuves lourdes telles que la boxe et la lutte auxquelles on ajoutera le taekwondo et le judo. De plus, on introduit des nouveaux sports d’équipe tels que l’aviron, le base-ball, le basket-ball, le hand-ball, etc. Enfin, parmi les sports individuels on nommera le plus symbolique de tous qui est l’athlétisme. La natation, la voile, le tennis, le tennis de table, etc. sont aussi devenus des sports olympiques.

Aimez-vous les Jeux Olympiques ?

Quels sports pratiquez-vous ?

Quel est l’évènement sportif qui a marqué votre pays ?

CHUTE LIBRE

 
Si vous aimez les sensations fortes et les montées d’adrénaline vous allez adorer le saut en parachute. Imaginez-vous à bord d’un avion duquel vous sautez à 4000 mètres d’altitude… Une expérience inoubliable. Le saut en parachute devient accessible à toute personne en bonne santé et non-professionnelle. En effet vous serez accompagné par un moniteur expérimenté qui fera le grand saut avec vous et vous donnera une formation courte sur votre sortie et sur la chute juste avant le grand saut. Il s’agit d’un saut en tandem. Après une chute d’environ 50 secondes vous pourrez profiter du paysage lorsque le moniteur ouvrira le parachute.

Avez-vous déjà fait du saut en parachute ?

Racontez une expérience inoubliable.

RÉUSSIR SANS DIPLÔME

En France, de plus en plus de jeunes abandonnent très tôt leurs études pour différentes raisons, font face à l’échec scolaire, se lancent dans des études qui ne leur conviennent pas puis se réorientent ou cherchent du travail dans une branche complètement différente. Mais peut-on réussir sans diplôme ? Tout d’abord, Il faut croire en soi et être ambitieux. Ne pas avoir de diplôme ne veut pas dire qu’on n’est pas intelligent. Selon l’INSEE, sept créateurs d’entreprise sur dix, pour la majorité autodidactes, n’ont pas d’études supérieures. La plupart ont commencé de zéro et ont gravi les échelons. De plus, aujourd’hui beaucoup de gens qui ont des diplômes sont au chômage, et certains d’entre eux sont même surdiplômés pour des travails qui requièrent moins de diplômes et plus d’expérience. Cependant les diplômes restent bien sûr essentiels pour certaines professions. Aujourd’hui, en France, les jeunes sans qualification ont de plus en plus de difficultés à trouver un emploi et pour les aider, de nombreux secteurs comme le commerce, la sécurité, l’hôtellerie, etc. les recrutent et leur offrent une formation. Parallèlement, les jeunes sans emploi et sans qualification auront droit à une seconde chance : créé en 2004, Le Réseau des Écoles de la 2e Chance (Réseau E2C France) a pour but d’assurer l’insertion sociale et professionnelle de jeunes de 18 à 25 ans sans diplôme et sans emploi. Grâce aux résultats positifs, on voit s’ouvrir de plus en plus d’écoles de la deuxième chance en France pour accueillir ces jeunes et leur donner une autre opportunité pour entrer dans la vie active.

Et vous, croyez-vous qu’il soit possible de réussir sans diplôme ?

 

LA MOBILITÉ ERASMUS

Partir étudier dans le pays et l’université de votre choix pour une durée de 6 à 12 mois, avec des aides financières, ça vous tente ?

C’est ce que vous offre le programme ERASMUS (European Region Action Scheme for the Mobility of University Students), l’opportunité d’étudier de la deuxième année de licence au doctorat à l’étranger, de découvrir un autre pays, une autre langue, d’autres étudiants, d’autres traditions, un autre système éducatif, etc.

Selon les dires, c’est une année formidable qui reste à jamais graver dans nos mémoire, c’est une grande aventure : partir seul, étudier dans une université que l’on ne connaît pas, connaître ses nouveaux professeurs et d’autres étudiants…

Cependant, quelques semaines plus tard après votre arrivée vous vous ferez une place et connaîtrez du monde, participerez aux soirées Erasmus, aux voyages organisés, etc.

N’oubliez pas que le programme ERASMUS est ouvert à tous les étudiants (à partir de la licence 2) et que vous pourrez faire une demande de bourse et de logement.

En ce qui concerne votre logement c’est à vos frais mais il y en a pour tous les budgets : chambre universitaire, collocation, etc. Sur place vous trouverez dans la seconde…

Avez-vous déjà participé à ce programme ?

Seriez-vous prêt à vous lancer ?

FRUITS ET LÉGUMES

C’est bien connu : les français ne mangent pas assez de fruits et légumes. Aujourd’hui une minorité consomme 5 fruits et légumes par jour.

Autrefois on en mangeait plus. Je me souviens encore de la soupe de légumes de ma grand-mère qu’elle nous servait toujours en entrée.

Selon une enquête CCAF (Comportements et Consommations Alimentaires des Français) réalisée par le Crédoc (Centre de Recherche pour L’Etude et l’Observation Des Conditions de Vie) la raison pour laquelle les français ne mangent pas assez de fruits et légumes est qu’ils recherchent la simplicité: à l’heure du goûter, les jeunes préfèrent consommer des biscuits qu’une pomme, En effet, le paquet de biscuit est plus pratique à ouvrir tandis que la pomme il faut l’éplucher…

À la maison, même chose, en semaine on recherche la simplicité : plats cuisinés, restauration rapide, etc. car les légumes il faut les cuisiner. Et pour les desserts on laisse les fruits pour les glaces, les yaourts et les crèmes desserts, etc. Selon cette étude, les compotes ou les fruits en conserve sont aussi bons pour la santé car ils contiennent des fibres, des vitamines et peu de sucre, ils sont pratiques : faciles à consommer et à conserver…

 

Et vous, quelle est votre consommation de fruits et légumes ?