Dexway Magazine Français B2 – Édition 1

LA CONSOMMATION RESPONSABLE

 
Selon une enquête réalisée par Ethicity (cabinet de conseil en développement durable et marketing responsable) en 2012 sur le thème de la consommation responsable, les français se préoccupent de leur famille et de leur bien-être face à la crise économique. Ils suivent un modèle de consommation responsable, veulent préserver l’environnement et par la même occasion faire des économies ; ils diminuent leur consommation d’eau et d’énergie et utilisent de plus en plus les transports en commun. En ce qui concerne leurs produits, les français s’informent de plus en plus sur leur provenance et se rattachent aux marques qui s’engagent dans le développement durable. Face à la crise, les français s’éloignent de la surconsommation pour vivre plus simplement mais heureux. Et terminé le gaspillage ! On ne jette plus on répare, on consomme des produits locaux, on fait du covoiturage, on cuisine plus…

MAIS D’OÙ VIENT NOTRE POUBELLE?

Notre poubelle porte le nom du préfet de la Seine Eugène-René Poubelle, qui en 1884 signe un arrêté préfectoral concernant le retrait des ordures ménagères à Paris. Des poubelles sont alors distribuées aux locataires. Déjà à l’époque, les habitants devaient trier les ordures. Ils disposaient de trois récipients : un pour les ordures ménagères, un pour le verre et un spécial pour les coquilles d’huîtres et de moules. Le préfet de la Seine a aussi donné son nom à une rue qui se situe dans le 16e arrondissement de Paris : la rue Eugène Poubelle.

LA SIESTE

Pour certaines personnes la sieste est sacrée. Elle se fait le plus souvent après le déjeuner. La sieste est bien connue chez les espagnols. Ne serait-ce pas un stéréotype ? Les français aussi font la sieste. Il est certain que dans les pays où il fait très chaud, les gens qui ont la possibilité font la sieste lorsque le soleil est au zénith. Il est conseillé de ne pas dépasser les 30 minutes pour que la sieste soit bénéfique. Quels sont les bienfaits de la sieste sur notre santé ?
– Elle nous apporte de l’énergie.

– Elle nous permet de mieux nous concentrer.

– Elle réduit les risques d’accidents de la route provoqués par la somnolence.

– Elle est bonne pour notre mémoire.

– Elle diminue notablement le stress

ORGANISER UN VOYAGE ENTRE AMIS

Si on décide de partir en vacances entre amis, pour réussir ses vacances il faut bien les organiser. Tout d’abord, il faut se réunir tous ensemble. Il est préférable que tout le monde soit d’accord sur le type de vacances recherché (relax, aventure, circuit, etc.) et sur le budget par personne. Ensuite, il faut décider du lieu, de la durée, des dates, du transport, du logement, des repas, etc. Il ne faut pas oublier que bien que tout le monde soit d’accord sur toute l’organisation, il faut aussi respecter les centres d’intérêt de chacun des participants. En ce qui concerne les dépenses (transport, logements, etc.) il faut partager les frais, faire un pot commun, c’est beaucoup plus pratique.

LE JULES VERNE

Le célèbre restaurant qui se situe dans la Tour Eiffel à Paris, à 125 d’altitude, doit son nom au célèbre écrivain de Vingt mille lieues sous les mers. Né en 1828 à Nantes et mort en 1905 à Amiens, Jules Verne a écrit principalement des œuvres d’aventures et de science-fiction et est célèbre dans le monde entier. Partout en France on entend aussi résonner son nom : la rue Jules Verne, le collège Jules Verne, l’hôtel Jules Verne, le musée Jules Verne, le restaurant Jules Verne. Quoi de mieux pour rendre hommage à cet excellent écrivain ! Si vous visitez Paris et plus précisément si vous avez l’occasion d’aller voir la Tour Eiffel et d’y monter le restaurant Jules Verne vous proposera une cuisine française créative et vous profiterez d’une vue imprenable sur Paris.

LES BIENFAITS DE L’APPRENTISSAGE D’UNE LANGUE

Saviez-vous que le fait d’apprendre une langue diminuerait les risques d’Alzheimer et nous permettrait de vivre plus longtemps !

En effet, l’étude d’une langue active les fonctions cérébrales et fait travailler notre mémoire.

Et peu importe à quel âge vous apprenez une langue, son apprentissage sera aussi bénéfique à vingt ans qu’à soixante ans.